11eme édition du salon de l’habitat

Pour sa onzième édition, le Salon de l’habitat de Paray, organisé par la société locale Tecknyscène, va accueillir 81 exposants du vendredi 21 au dimanche 23 avril, au CAP (Centre associatif parodien). Essentiellement du Charolais-Brionnais, mais aussi de la Loire, de l’Allier, de Montceau, de Chalon, de Cluny ou de la Bresse, ces professionnels représentent des métiers variés allant de l’entretien des espaces extérieurs à la décoration ou l’isolation.

En 2016, le salon a séduit 4 800 visiteurs.

article du JSL du 21/04/2017

Quand être écolo sert à réduire le prix des travaux – JSL du 20/04/2016

Quand être écolo sert à réduire le prix des travaux
Alors que le Salon de l’habitat se prépare pour ce week-end, l’entreprise Prodéco, qui y participe pour la troisième fois, revient sur la mention Reconnu garant de l’environnement, obligatoire pour obtenir un prêt à taux zéro pour des travaux.

JSL du 2004

Les clients sont très attentifs à ça. » Pour Gilles Guinet, qui dirige l’entreprise parodienne Prodéco, c’est une chose certaine : « Il faut s’adapter » aux nouvelles normes en matière de bâtiment. Pour son entreprise spécialisée dans les travaux de rénovation, Gilles a lancé des démarches dès 2011 pour obtenir la mention Reconnu garant de l’environnement (RGE). Le fait de passer par une entreprise possédant cette mention est obligatoire pour obtenir un éco-prêt à taux zéro ( lire par ailleurs ). « Depuis que c’est une obligation, les clients nous le demandent souvent, déclare le patron avec un sourire. Avant, on ne nous en parlait presque jamais. » L’homme ajoute que les clients ayant parfois la possibilité de toucher des éco-primes par les fournisseurs d’énergie, « les personnes menant des travaux s’intéressent de plus en plus aux économies d’énergie ».

Une mention contraignante à obtenir

S’il a, selon lui, toujours été sensible aux économies d’énergie, Gilles reconnaît qu’obtenir la mention peut être contraignant pour une entreprise : « Il faut faire un stage de deux fois trois jours, payable d’avance, même si on est remboursé par la suite. Pour un artisan qui travaille tout seul, ça peut être compliqué de devoir s’arranger pour le passer. »

D’autant que la mention n’est pas définitive. Elle est valable deux ans au bout desquels un audit des chantiers effectués est mené, afin de s’assurer que la mention peut être renouvelée.

« Après, le fait de ne pas être RGE n’empêche pas de travailler, tempère Gilles Guinet, mais ça peut nous fermer à certains clients. Et puis, c’est une évolution de notre travail. Si on s’arrête d’avancer, on est vite dépassé. »

Ludovic Le Gorre ludovic.legorre2@lejsl.fr

Salon de l’Habitat, de la décoration et du jardin

Ouverture. À 14 heures, vendredi, la 9e édition du Salon de l’habitat a ouvert ses portes au Centre associatif parodien. 80 exposants, installés en extérieur ou en intérieur, seront présents durant tout le week-end pour accueillir les visiteurs. Un large panel de propositions en matière d’aménagement de la cuisine et de la salle de bain, sans oublier l’extérieur, ou bien encore de services tel que des architectes, sont disponibles. Ouvert ce samedi et dimanche, de 10 à 19 heures. Entrée : 2,50 €, gratuit pour les moins de 14 ans. Photo Richard Plaa (CLP)

 

Le Salon de l’habitat continue

Il y avait déjà bien du monde, samedi, dans les allées du Salon de l’habitat de Paray-le-Monial. Une affluence qui n’était pas pour déplaire aux exposants qui ont redoublé d’efforts pour vanter leurs services. Parmi eux, Alain Gaillard, pour STOC environnement et Bernard Priest, de Priest SARL, travaillent en duo sur le même stand pour répondre aux interrogations des visiteurs. Spécialistes de l’assainissement, le premier pour le matériel, le second pour les travaux, les deux hommes prônent un travail d’équipe et de conseil optimal que le salon les aide à développer : « Nous avons vocation à faire connaître nos deux entreprises, les produits et services que nous proposons en équipe », expliquent-ils tout sourire. Ils continueront leurs efforts toute la journée de dimanche, durant laquelle le salon se poursuit de 10 heures à 19 heures.

 

Le JSL Le 19/04/2015